Un investissement immobilier

Home/Actus, Non classé/Un investissement immobilier

Un investissement immobilier

Investir dans l’immobilier locatif permis d’acquérir un bien pour le louer. C’est un moyen d’augmenter son capital, mais également ses revenus grâce aux loyers perçus. il s’agit d’un placement qui rassure.

Le calcul de la rentabilité

La rentabilité brute et le ratio entre ceux que vous rapporte un logement et son prix d’achat. Par exemple, si vous achetez un studio dans le centre de Bordeaux pour 130 000€, que vous louez 530€ par mois, la rentabilité brute et de 6 360€ (loyers annuels) / 140 400 (le montant d’achat global comprenant les 8% de frais de notaire) x 100 soit 4,5%. Ce chiffre n’est qu’une première indication. En ajoutant les charges et les impôts vous obtenez la rentabilité nette et en intégrant les avantages fiscaux on parle de rentabilité nette-nette. Sachez que la rentabilité nette d’un investissement immobilier varie le plus souvent entre 2% et 7%. C’est mieux que la plupart des autres placements financiers.

Des conditions de locations strictes

Pour que le logement soit considéré comme décent, non surface doit faire au moins 9 mètres carrés avec une hauteur sous plafond de 2,20 mètres (remplaçables par un volume habitable de 20 mètres cube). L’appartement doit aussi bénéficier d’un éclairement naturel et permet une aération suffisante. Il doit être équipé d’un chauffage adapté, d’équipement électrique aux normes, d’un coin cuisine et d’une douche.

Si les toilettes sont restées à l’extérieur de l’habitation, comme c’était souvent le cas dans les anciennes chambres de bonne, elles doivent être dans le même bâtiment et rester facilement accessibles. Si des travaux doivent être prévus dans le logement pour le mettre aux normes, n’hésitez pas à programmer une visite avec un professionnel du bâtiment afin d’évaluer le budget à prévoir pour votre investissement.

Pour 2023, un logement ayant un DPE classe G sera considéré comme indécent et ne pourra être loué.

Les charges de copropriété

La rotation des locataires est plus importante dans les studios et génère une usure plus rapide du bien. De plus, en étage élevé vous pouvez être amené à participer aux frais de l’ascenseur. Les grosses copropriétés coûtent cher, en particulier si elles intègrent un gardien. Et avec la loi Elan, certaines villes situées en zone tendue peuvent imposer des loyers plafonnés, réduisant ainsi la rentabilité du bien. Soyez donc vigilant étudiez attentivement votre budget avant d’acheter. C’est à ce prix que vous pourrez vous assurer un investissement de qualité.