RE 2020 – RÉGLEMENTATION ENVIRONNEMENTALE

Home/Actus/RE 2020 – RÉGLEMENTATION ENVIRONNEMENTALE

RE 2020 – RÉGLEMENTATION ENVIRONNEMENTALE

La RE2020 est plus ambitieuse dans la recherche de performance énergétique des bâtiments. Elle impose une production d’énergie supérieure à la consommation. Un principe qui relève du nouveau standard BEPOS: bâtiment à énergie positive. Là où, auparavant, la RT 2012 autorisait une consommation maximale de 50 kWh/m²/an, ce seuil est désormais fixé à 12 kWh/m²/an pour les constructions neuves. l’objectif est notamment la réduction e l’impact de la production de chauffage.

 

Système de chauffage vertueux

La RE2020 prévoir que dès 2022, les maisons individuelles sortant de terre sont soumises à un plafond d’émissions de gaz à effet de serre de 4kg CO2eq/m²/an. En d’autres termes, elle interdit gaz, au profit des systèmes comme celui du chauffage à granulés bois. Or, dans les trois quarts des logements collectifs c’est le gaz qui sert d’énergie pour le chauffage. Le plafond, pour ce type de logements, s’établit à 14kgCO2eq/m²/an cette année et sera abaissé dès 2024. La RE2020 favorise donc le solaire, les pompes à chaleur ou encore les solutions hybrides.

Côté matériaux, cette nouvelle réglementation encourage la diminution de l’usage du béton et de l’acier. Elle incite donc à recourir à des éléments  biosourcés tels que le bois, le liège, la cellulose ou le chanvre. Elle créée également des matériaux, mesuré en kgCO2/m² de surface de logement.

Économies

L’application des nouvelles normes devrait augmenter le coût de la construction du neuf de 5 à 10%. Mais les économies réalisées en terme de dépenses d’énergie compenseront la hausse.

 

Favoriser la fraicheur en été

Bien évidement, le réchauffement climatique met en avant la question du besoin de rafraichissement dans les constructions. Cela se traduit également dans les orientations de la RE2020. Par exemple, un nouvel indicateur , exprimé en degré par heure(DH), va voir le jour. Il établira donc le nombre d’heures d’inconfort estival. Calculé au moment de la conception du bâtiment, il ne devra pas dépasser 350DH. au delà, le projet devra inclure un moyende rafraichissement supplémentaire.