La rénovation énergétique des logements s’accélère, comment en profiter ?

Home/Non classé/La rénovation énergétique des logements s’accélère, comment en profiter ?

La rénovation énergétique des logements s’accélère, comment en profiter ?

Des objectifs ambitieux

La plupart des propriétaires français seront concernés à terme puisque le gouvernement a fixé pour  2050 un objectif ambitieux : la totalité du parc immobilier devra avoir été réhabilité de façon à atteindre la basse consommation, avec une étiquette A ou B. Dans cette perspective, le diagnostic de performance énergétique (DPE) doit, depuis le 1er juillet 2021 également être fondé sur les émissions de gaz à effet de serre du lieu.  Un repère sur lequel pourront s’appuyer les acheteurs afin d’estimer leurs dépenses et les travaux à entreprendre.

  

Vers la FIN des passoires thermiques

2022 : A partir de janvier 2022, un audit énergie  sera obligatoire en cas de vente d’un bien mal isolé (étiquette au-delà du E). Toutes les offres , à la location également, devront faire état des dépenses d’énergie du bien.

Par ailleurs, début 2023, tout le territoire (et plus seulement les zones tendues) sera concerné par l’interdiction d’augmenter les loyers des logements classés F ou G.

 

Ma PrimeRénov’

Accessible à tous les propriétaires, c’est le dispositif phare de soutien à la rénovation énergétique distribué par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Accordée selon les revenus du foyer, mais également le nombre de personnes à charge et le lieu de vie, elle peut atteindre 20 000 euros par logement sur 5 ans.