La nue-propriété : ce que vous devez savoir

Home/Actus/La nue-propriété : ce que vous devez savoir

La nue-propriété : ce que vous devez savoir

Un nu-propriétaire ne jouit pas du droit de disposer du logement ; il en a seulement la possession.

L’achat en nue-propriété permet de constituer un patrimoine avec une décote moyenne de 40% sur le prix d’achat par rapport à l’achat en pleine propriété.

Usufruit, nu propriété, pleine propriété, quelles différences ?

L’absence de charges pour le nu-propriétaire

L’usufruitier se charge de donner le bien en location, et assure les réparations d’entretien de l’immeuble (parties communes et privatives). Attention, les grosses réparations sont à la charge du nu-propriétaire. (ART605 et 606 du code civil)

Un avantage : pendant la durée du démembrement, la valeur de la nue-propriété n’est pas prise en compte dans l’évaluation du patrimoine.

Vous retrouvez la pleine propriété à la fin de l’usufruit

Au terme de la période de démembrement (fin de l’usufruit), le nu-propriétaire devient « plein propriétaire » sans avoir à payer des droits de mutation (au fisc), sans aucun frais.

À savoir aussi que le nu-propriétaire peut, à tout moment, revendre son bien s’il le souhaite.