L’isolation thermique

Home/L’isolation thermique

L’isolation thermique

Pourquoi commencer par isoler ?

Opter pour une chaudière haut rendement, bien choisir son énergie ou ses émetteurs, faire installer un système de ventilation performant sont autant de bons gestes qui sauront vous apporter un véritable confort au quotidien et vous faire réaliser des économies d'énergie. C'est vrai ! Mais cet ensemble de solutions peuvent s'avérer inefficaces sans une bonne isolation de votre habitat !

Déperditions de chaleur dans une maison individuelle non isolée
Source ADEME (2008)

Quels sont les atouts d'une bonne isolation ?

L'isolation thermique est une réflexion globale, qui doit être envisagée en amont, lors de toute construction ou rénovation. Couplée à un système de ventilation performant, elle est le gage qu'aucune source d'énergie calorifique ne s'échappera par le toit, les murs, le sol, ou les fenêtres de votre maison. Une démarche qui, réalisée dans les règles de l'art, présente bien d'autres avantages. En effet, bien isoler votre maison vous permettra de :

  • bénéficier d'un confort de chauffe,
  • réaliser des économies d'énergie,
  • améliorer le confort acoustique de votre logement (par le remplacement total de votre ancienne fenêtre, par exemple)1,
  • lutter contre l'humidité et réduire vos frais d'entretien,
  • protéger l'environnement grâce à la réduction de votre consommation énergétique,
  • valoriser votre patrimoine immobilier.

Comment l'isolation peut-elle améliorer mon confort au quotidien ?

En vous permettant de maintenir une température agréable à l'intérieur de votre maison. N'avez-vous jamais ressenti en hiver un frisson en passant devant une fenêtre simple vitrage ? C'est que la chaleur, attirée par le froid, circule toujours d'un corps à un autre, toujours du chaud vers le froid. Cela explique pourquoi un écart de seulement 2 à 3° C entre la température de l'air et celle des parois suffit à générer un inconfort.
Le choix des meilleurs matériaux ou la pose d'un double vitrage permet de maîtriser la température des parois de votre habitation.
Ainsi :

  • en hiver, l'isolation ralentit les pertes de chaleur vers l'extérieur,
  • en été, elle conserve la fraîcheur à l'intérieur du bâtiment.

à noter : attention, l'isolation a également un impact sur la température intérieure de votre logement pendant la période estivale. Durant une chaude journée d'été, votre logement va emmagasiner de la chaleur en raison de l'air extérieur qui va entrer et des rayons du soleil qui vont pénétrer si vos vitrages ne sont pas occultés par des volets, des stores… Toute cette chaleur va réchauffer l'air intérieur, mais aussi les murs et parois internes de votre logement. Quand arrive le soir et que l'air extérieur se rafraîchit, le transfert de chaleur naturel doit permettre à vos murs de se refroidir en restituant la chaleur stockée. Dans ce cas, l'isolation aura tendance à contenir la chaleur à l'intérieur de votre logement : ainsi pendant la nuit et jusqu'au petit matin, vous devez ventiler au maximum votre maison pour récupérer l'air frais nocturne et permettre à votre bâti de baisser en température. C'est pourquoi, dans les régions du Sud de la France, certaines parois devront être en matière brute avec de l'inertie thermique (brique, chape en béton avec carrelage,…) pour avoir de bonnes capacités à stocker la chaleur durant la journée et ainsi limiter la montée en température de votre logement, mais aussi faciliter l'évacuation de la chaleur stockée grâce à la ventilation nocturne.
 

Qu'appelle-t-on paroi froide ?

La température des parois est due à l'effusivité des matériaux des parois intérieures des pièces. Par exemple, le bois a une faible effusivité, ce qui donne une impression de chaleur. Par contre, la faïence a une forte effusivité, ce qui donne une sensation de fraîcheur lorsque l'homme est à son contact. Seulement, les parois des bâtiments sont toutes isolées, avec des isolants plus ou moins performants. En améliorant l'isolation, la différence entre deux mêmes murs n'est pas assez forte pour être ressentie par le toucher de l'homme car l'effusivité des matériaux intérieurs joue un rôle prépondérant. A contrario, les simples vitrages ne sont pas du tout isolés. Or l'air sec immobile constitue un bon isolant. Poser un double vitrage, ce qui signifie donc mettre un isolant dans le vitrage, est une différence assez notable pour être ressentie par le toucher des personnes.

L'isolation peut-elle m'aider à réduire ma facture de chauffage ?

Oui. Et c'est d'ailleurs l'un de ses principaux atouts. Une maison non isolée cûte cher ! On estime ainsi qu'en hiver, elle laisse échapper 20 à 25 %1 de sa chaleur par les murs, 10 à 15 %1 par les fenêtres et 25 à 30 %1 par la toiture. Dans une maison bien isolée, vous pouvez maintenir la température du thermostat pour conserver un air intérieur à bonne température, la régulation de votre installation de chauffage permettra de moins solliciter votre générateur de chaleur. Vous diminuez ainsi immédiatement votre facture de chauffage et rentabilisez rapidement l'investissement de vos travaux d'isolation.

En quoi une isolation performante peut-elle prévenir les risques d'humidité ?

Savez-vous qu'une famille de 4 personnes produit jusqu'à 10 litres2 d'eau par jour sous forme de vapeur par la respiration, la cuisine et les douches ? En outre, les murs froids entraînent la formation de condensation. Cette humidité, source de moisissures inconfortables et dangereuses pour la santé, peut être réduite par une bonne ventilation et l'isolation qui réduit l'effet «parois froides».

L'isolation est-elle bonne pour l'environnement ?

Oui. En réduisant les consommations, une bonne isolation permet de préserver les ressources énergétiques et de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

1 Source : Guide pratique de l'isolation thermique, Ademe
2 «Le guide de l'habitat sain», de Suzanne et Pierre Déoux