L’écogénérateur

Home/L’écogénérateur

L’écogénérateur

L'écogénérateur : une solution nouvelle pour l'habitat

Il s'agit de l'adaptation du principe de cogénération, largement utilisée dans l'industrie, à l'échelle des particuliers. Les premiers écogénérateurs sont déjà installés depuis plus de 3 ans en Angleterre, au Pays-Bas et en Allemagne. En France, une quarantaine d'appareils fonctionne aujourd'hui dans le cadre d'un test technique en région Rhône Alpes et en région parisienne depuis plus d'un an.

Comment ça marche ?

L'écogénérateur est une solution gaz performante, moderne et écologique, adaptée à l'éco-habitat. Ce système fonctionnant à partir de gaz naturel permet de couvrir :

  • l'ensemble de vos besoins en chauffage,
  • l'ensemble de vos besoins en eau chaude sanitaire,
  • une partie de vos besoins en électricité !

Pour y parvenir, l'écogénérateur couple 2 technologies existantes :

  • la condensation,
  • la micro-cogénération (moteur Stirling).

La production de chaleur est assurée par un brûleur qui fait fonctionner un moteur Stirling produisant de l'électricité. Un second brûleur est prévu en appoint en cas de demande thermique conséquente.

L'efficacité du système est optimisée par le fait que toute la chaleur produite est récupérée dans le circuit de chauffage et d'eau chaude sanitaire.

En savoir plus sur l'écogénérateur
 

Principe de fonctionnement – L'écogénérateur

ETAPE 1 LA COMBUSTION

Une partie de la chaleur du brûleur principal du moteur Stirling réchauffe un gaz de travail (azote ou hélium).

ETAPE 2 LA DETENTE

Une fois réchauffé, le gaz de travail se dilate et provoque le déplacement d'un ou plusieurs pistons.

ETAPE 3 LE REFROIDISSEMENT

Le refroidissement du gaz de travail par une source froide (l'eau froide de retour du circuit de chauffage par exemple) permet la rétractation du gaz de travail et donc le retour d'un ou des pistons.

ETAPE 4 LA PRODUCTION D'ELECTRICITE

L'énergie mécanique ainsi produite (déplacement des pistons) permet d'entraîner un générateur électrique pour produire de l'énergie électrique. La puissance produite avoisine 1 kW. Cette électricité peut être autoconsommée ou revendue à EDF.

À savoir :
Les pertes thermiques du moteur Stirling et du brûleur principal sont récupérées sous forme de chaleur. L'énergie thermique qui en est issue est utilisée classiquement pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire de l'habitat.

À savoir :
En cas de demande importante d'énergie un brûleur auxiliaire apporte le complément de puissance.

Puis-je l'intégrer dans mon installation ?

L'installation d'un écogénérateur est-elle compliquée ?

Le raccordement au réseau gaz naturel, au circuit d'eau de chauffage et à votre système électrique est identique à celui d'une chaudière classique. Cependant dans le cas d'un modèle mural, le mur doit pouvoir supporter une charge d'une centaine de kilos (selon les modèles).

Quels émetteurs prévoir ?

Un écogénérateur fonctionne avec tout type d'émetteur à eau chaude. Ses performances sont optimales avec des radiateurs basse température ou un plancher chauffant. En effet, plus la température de l'eau de retour de la boucle de chauffage est basse, plus le phénomène de condensation est efficace. La production d'électricité sera également plus importante.

Puis-je conserver mon ballon d'eau chaude sanitaire ?

Il est recommandé de le conserver pour disposer d'une eau à bonne température en grande quantité et pour améliorer la production d'électricité*.
* Les cycles de fonctionnement longs et de faible puissance du brûleur améliorent l'efficacité du moteur Stirling.

Comment se passe le raccordement au réseau public d'électricité ?

Tout comme pour l'installation des panneaux photovoltaïques (utilisés pour produire de l'électricité), 2 procédures doivent être effectuées :

  • la procédure de raccordement de l'installation au réseau électrique,
  • la procédure liée à la revente de l'électricité.

En général, l'installateur prend en charge ces procédures, ou vous accompagne tout au long de vos démarches.
Plus d'informations sur le photovoltaïque

Quelles sont les formalités administratives à accomplir pour être raccordé ?

Suivant le choix du prescripteur concernant le rachat ou non de l'électricité injectée au réseau public d'électricité, un ou deux contrats sont nécessaires :

  • un contrat de raccordement technique au réseau national de distribution de l'électricité : systématique, il est simplifié lorsqu'aucun contrat de rachat n'est prévu,
  • un contrat d'achat de l'électricité, le cas échéant (pas obligatoire).